Qui somme nous ?

impertinence-cafe-coworking-grenoble

« On appelle cela l’irrévérence, l’insolence, l’effronterie, l’audace, le non conformisme… un électron libre qui fait bouger les lignes, qui découpe des lucarnes dans les murs jusqu’à ce que les fenêtres soient suffisamment larges pour l’esprit. L’impertinence n’aura jamais été aussi pertinente. D’ailleurs d’autres nomment aussi cela la liberté. »

Cette phrase je l’ai lu lorsque j’étais entrain de faire du volontariat en Asie du sud-est. Cette définition de L’Impertinence me correspondait et résumait bien les choix que j’avais fait en quittant mon CDI bien payé et en vendant la moitié de mon dressing pour partir à l’autre bout du monde afin de me rendre utile. Moi, cette jeune femme de 25 ans qui n’avais jamais voyagé. Sans tomber dans le cliché et en étant synthétique je vous dirais que ce voyage m’a montré une humanité d’une beauté que je n’avais pas soupçonnée et une planète dont il fallait à tout prix prendre soin.

Je suis rentrée pleine d’humanité c’est sûr mais complétement perdue sur ce que j’allais bien pouvoir faire de ma vie. Le casse-tête commençait pour trouver une activité en lien avec mes valeurs, qui faisait du sens à mes yeux et dans laquelle je me sentais utile à la protection de notre belle planète. Et puis mon amour de la restauration et du commerce m’ont rattrapé et l’idée d’un café-coworking éco-responsable est née. Il était alors évident de l’appeler L’Impertinence.

Cette aventure a vu le jour grâce à mon association avec une amie qui a accepté de sauter dans le vide avec moi et de construire le parachute pendant la chute ! Si cette amie s’est aujourd’hui lancée dans de nouveaux projets, L’Impertinence continue sa route grâce aux idées et à l’énergie débordante d’un sacré trio : Christopher, Marion et moi (Marie 🙂 ).